La chaîne de supermarchés DIA a remplacé l'ensemble de ses dirigeants en Argentine

La chaîne de supermarchés française Día, dans sa division argentine, a confirmé avoir initié le remplacement de l'ensemble de ses dirigeants au niveau local.

«Il y a eu une série de changements dans le dôme du leadership qui est présent dans le pays, afin de donner une continuité et une impulsion aux plans dans la région. De même, DIA au niveau du groupe jette les bases de la croissance future et cette croissance doit reposer sur des bases solides. Pour cette raison, la société a besoin d’équipes pleinement engagées et alignées sur toute sa culture, grâce à un leadership renouvelé », a déclaré un communiqué.

Le directeur général, Damián Dircie, qui avait repris l'entreprise il y a à peine neuf mois, et les responsables de la stratégie financière et commerciale, comptent parmi les dirigeants.

En même temps que Dircie, le directeur financier et le directeur commercial ont également été démis de leurs fonctions, tandis que la direction de la chaîne était temporairement aux mains d'Alejandro Grande, l'actuel directeur des ressources humaines de DIA au niveau mondial.

«Au cours de cette nouvelle phase, Grupo DIA continuera à consacrer ses ressources et son talent à l’Argentine, renforçant ainsi sa confiance dans le potentiel des activités commerciales dans le pays. Ainsi, Alejandro Grande, actuel directeur des ressources humaines du groupe (CHRO), étendra temporairement ses responsabilités pour assumer la direction de DIA Argentina en tant que directeur général par intérim au cours de cette période de transition. Grande était auparavant responsable de ce poste pendant six ans (2013/2018) », ont-ils détaillé.

«Distribuidora Internacional de Alimentaria, DIA, est un distributeur international de produits alimentaires et d'articles ménagers, présent en Espagne, au Portugal, au Brésil et en Argentine, où il commercialise ses produits sous cinq formats différents. Fondée en 1979, elle compte plus de 46 500 employés et 6 000 points de vente », décrit l’information officielle.

Depuis l'an dernier, la chaîne est contrôlée par Letterone, un fonds d'investissement luxembourgeois déjà actionnaire et détenu par le millionnaire russe Mikhail Fridman, également investisseur initial dans Uber, entre autres activités.

En Argentine, DIA compte plus de 400 magasins dans la ville de Buenos Aires et dans la GBA, tandis qu’au niveau national, elle compte plus de 900 franchises, ce qui en fait la première chaîne de magasins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *