LVMH pourrait lever une offre de 14 500 millions USD pour l’acquisition de Tiffany

Par AFP

Le géant français du luxe, LVMH, n’exclut pas pour autant l’augmentation de son offre initiale de 14,5 milliards de dollars américains visant l’acquisition de la société de bijoux américaine Tiffany, ont indiqué des sources proches de la négociation vendredi à l’AFP.

La société française a annoncé fin octobre son offre d'achat de Tiffany, mais les négociations sont au point mort car LVMH ne veut pas payer plus et la société américaine estime que sa valeur est supérieure à celle du groupe de luxe.

Les deux sociétés ont repris leurs pourparlers cette semaine après que le conseil d'administration de Tiffany a demandé à LVMH de repenser sa première proposition, selon des sources anonymes.

Le groupe français, propriétaire des marques Louis Vuitton et Dior, fera probablement une nouvelle offre, ont indiqué ces sources.

Une autre source a toutefois indiqué que la nouvelle offre ne correspondrait probablement pas à la demande de Tiffany: entre 135 et 140 USD par action, lorsque LVMH a proposé 120 USD.

Contacté par l'AFP, LVMH a refusé de commenter cette nouvelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *