Royaume-Uni étudie si la vente de Cobham à Advent ne va pas affecter sa sécurité nationale

L'investisseur américain achète l'entreprise pour 5 000 millions d'euros

Système d'approvisionnement en vol Cobham. Photo: Cobham

19/09/2019 | Londres

Infodefensa

La société d'investissement américaine Advent International va acquérir la société britannique aérospatiale et de défense Cobham pour 5 000 millions de dollars. L’achat, qui a été approuvé lundi par les actionnaires de la société acquise, est facilité en tirant parti de la faiblesse de la livre. Cependant, le gouvernement britannique a ouvert une enquête sur cette transaction qui pourrait la paralyser en raison de problèmes de sécurité nationale.

Pour confirmer la viabilité de l'opération, le ministre britannique de l'Economie, Andrea Leadsom, a demandé un rapport à l'autorité de la concurrence avant le 29 octobre.

Cobham fabrique des systèmes de ravitaillement en carburant et des équipements de communication pour véhicules militaires. Emploie actuellement environ 10 000 personnes.

L'agence Reuters rappelle que la technologie Cobham est actuellement utilisée dans des avions de combat tels que le F-35 et l'Eurofighter Typhoon, ainsi que dans des satellites et dans des navires et des véhicules militaires.

Advent International est un investisseur ayant des entreprises dans 40 pays. Ces dernières années, il a exercé des activités dans le secteur de la défense et de la sécurité, telles que les activités d’identité et de sécurité de la multinationale technologique française Safran, et en a choisi d’autres, telles que la société. Français Renault Trucks Defense (RTD), actuel Arquus. L'année dernière, l'investisseur détenait 45% de la société espagnole Maxam, société mère d'Expal, jusqu'à sa vente au fonds de capital-risque Rhône Capital.

© Information & Design Solutions, S.L. Tous droits réservés. Cet article ne peut être photocopié ou reproduit par aucun autre moyen sans une licence accordée par la maison d'édition. La reproduction publique de cet article, en tout ou en partie, par quelque moyen que ce soit, sans l'autorisation écrite expresse de la maison d'édition, est interdite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *